Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

24 septembre 2014

SF : Quartier de Castro-parc Dolores-street art quartier Mission (J3)

Dimanche 14 septembre :

Ce matin nous partons pour le quartier de Castro. Même si nous croisons plusieurs cable-cars en chemin …




… c’est en métro que nous nous y rendons. Castro, le quartier gay de San Francisco, est réputé pour être un quartier vivant et plein d’animation. Ce n’est pas le cas lorsque nous le traversons. Mais il est vrai que sommes dimanche matin et que ce n’est sûrement pas le meilleur moment pour le découvrir.

Après Castro, nous nous dirigeons vers le quartier de Mission. En chemin nous admirons à nouveau de nombreuses et superbes maisons victoriennes, toutes parfaitement entretenues.





Ici aussi nous empruntons des rues plutôt escarpées.





Après une petite pause au parc Dolores qui nous offre un joli point de vue sur le centre-ville et ses gratte-ciel …




… nous nous rendons jusqu’à la mission Dolores, le plus vieil édifice de San Francisco. C’est ici qu’est né San Francisco, lorsque fut célébrée en ce lieu la première messe de la région, le 29 juin 1776. La mission San Francisco d’Assise, de son vrai nom, date en réalité de 1791, ce qui en fait la plus ancienne de Californie. Tout comme la mission de Carmel, cette mission a eu l’honneur d’accueillir le Pape Jean Paul II en septembre 1987.



Il y a de nombreux musées à San Francisco. Nous n'en visiterons qu'un seul, mais comme il faut car nous y resterons cinq heures. Ce musée est un peu particulier : il est gratuit, en extérieur et pourtant on y trouve de très nombreuses œuvres d'art. Ce musée, c'est le quartier de Mission, un quartier latino éloigné du centre-ville, à la réputation sulfureuse (nous y avons croisé quelques personnages étranges mais nous ne nous y sommes pas sentis en insécurité). Mais quelles peuvent bien être les œuvres d'art qui « pullulent » dans un tel quartier ? Peut-être avez-vous compris : il s'agit de peintures murales. Certaines couvrent des façades entières …





… mais le plus souvent, on les trouve sur des murs, sur des portes de parking, sur des palissades, … Certaines ruelles en sont littéralement couvertes !


La plupart de ces peintures murales sont très colorées. On en trouve pourtant certaines en noir et blanc avec parfois quelques touches de couleur.





Nous sommes dans un quartier latino, habité majoritairement par des Mexicains. On retrouve donc de nombreux éléments de cette culture dans certaines des peintures murales.




Certaines des peintures murales ont pour objet de faire passer des messages :

* lutte pour les droits des femmes



* lutte contre la drogue


* lutte pour la protection et les droits des immigrants et de leurs familles


Nous n’avons pas franchi la frontière, la frontière nous traverse !
Bâtissons les ponts de la solidarité ! Abattons les barrières !
Du cœur de Mission, jusqu’aux barrières partout dans le monde qui séparent nos familles … la lutte continue !

* lutte pour les droits des minorités


* protection des mineurs vis-à-vis de la délinquance


* message politique

taxons les riches

* message écologique

ne gaspillons pas l’eau et gardons la propre
car c’est là que nous trouvons les choses sauvages …

* message d’espoir

amour / espoir

Certains messages nous échappent, mais pas le talent de l'artiste.



La religion et diverses croyances sont également présentes dans certaines peintures murales.



Certaines peintures murales rendent hommage à des personnes disparues, qu'elles soient internationalement ou seulement localement reconnues.

Sitting Bull, Gandhi, Che Guevara, Martin Luther King, Nelson Mandela, Malcom X, 
Pancho Villa, …

Derrière cette façade qui met à l’honneur des grands noms de l’histoire, se cache un salon de coiffure tenu par une mexicaine où nous nous sommes fait couper les cheveux juste avant de rentrer en France.

Monseigneur Oscar Romero (homme d’église Salvadorien assassiné en 1980 pour avoir été le défenseur des droits de l’homme et particulièrement des paysans de son diocèse)

Robin Williams

Figures célèbres du Mexique (des actrices et acteurs et une révolutionnaire)

Tatoueur exerçant à San Francisco

D'autres peintures murales ne véhiculent sans doute pas de message, elles sont « juste » belles, impressionnantes ou étonnantes.























La ville de San Francisco est également une source d’inspiration pour certains artistes.




En fin d’après-midi nous assistons à un défilé de vieilles voitures dans un état exceptionnel au travers des rues du quartier de Mission.