Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

30 août 2014

Lac Tahoe - jour 1

Mercredi 27 août :

Ce matin nous suivons les conseils de la Californienne rencontrée au Cambodge et nous partons pour Emerald Bay, une petite baie située au sud-ouest du lac Tahoe.

Notre première vision de la « baie Emeraude » nous l'avons d'en haut, depuis un point de vue aménagé sur la route qui longe le lac. Les falaises escarpées de la Sierra plongent directement dans l'étroite baie formant ainsi un paysage majestueux de hautes montagnes.



Au programme aujourd'hui : la randonnée « Rubicon trail » qui doit nous conduire sur les berges de Emerald Bay. Notre « guide » Californienne nous l'a vendue comme étant l'une des plus belles randonnées du monde. Elle a quand même un peu exagéré mais cette randonnée reste très agréable. 

Du départ de la randonnée nous profitons de la seule vue générale non obstruée par des arbres que nous aurons de la baie. Emerald Bay a le privilège d'abriter la seule île du lac Tahoe : Fannette Island.



En fait nous ne faisons pas réellement la vraie randonnée « Rubicon trail », mais nous alternons entre des passages sur la randonnée officielle, qui suit la rive de la baie de plus ou moins près et en hauteur ...




... et des passages directement sur la berge de la baie, au plus près de l'eau.










Pendant notre balade, nous croisons de nombreux oiseaux pas du tout étonnés de nous voir ici, ni dérangés par notre présence.






 Après cette belle randonnée nous allons jusqu'à Rubicon Point, une zone réputée pour sa plage. L'eau transparente est vraiment tentante et invite à la baignade, mais elle est glacée. Le lac Tahoe est en effet à 1 900 mètres d'altitude et South Lake Tahoe, la ville où nous logeons, est plutôt réputée pour être une station de sports d'hiver.





Nous finissons la journée en faisant le tour de l'immense lac Tahoe (35 kilomètres de long et 500 mètres de profondeur). Bien qu'agréable, la route qui chemine le plus souvent dans la forêt, n'offre que peu de d'accès et de points de vue sur le lac. Lorsque la route s'approche du lac, la berge est le plus souvent occupée par des habitations ou des hôtels, donc inaccessible.




Lorsque nous quittons la Californie pour rejoindre le Nevada (le lac est en effet à cheval sur ces deux états), le lac devient plus sauvage. Sur de nombreux kilomètres, nous ne voyons pas une seule construction. Ici la berge du lac est bordée d'énormes rochers granitiques qui composent, avec les eaux translucides du lac, un superbe paysage.







Avec le lac Tahoe nous avons un peu l'impression d'avoir rencontré le fruit des amours de l'ouest Canadien et de la Corse, mais avec un tout petit loupé : la température de l'eau est celle des lacs de montagne Canadiens !

distance randonnée(s) de la journée = 9,5 km   /   distance randonnées cumulée = 458 km