Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain




10 juillet 2014

Parc de Yellowstone - jour 10

Mercredi 9799965 juillet :

Aujourd'hui encore nous avons une randonnée hors des sentiers battus à notre programme. Elle doit nous permettre de partir à la découverte de deux zones géothermales très différentes l'une de l'autre.

La première zone est facile à explorer : il suffit de longer les deux rives de la rivière Firehole et d'ouvrir l'œil.


On y trouve des sources chaudes partout et même quelques petits geysers. Il y a des centaines de sources chaudes, de toutes tailles : de quelques centimètres à plus de vingt mètres. Sur la rive nord, lorsque l'on s'éloigne vers le sud-est la progression devient même délicate, voire presque dangereuse, tellement la densité de ces sources chaudes devient élevée. Il faut faire attention où on pose chaque pied. Pour celui qui apprécie ces phénomènes géothermiques, c'est le paradis.













Certaines de ces sources chaudes donnent directement sur la rivière Firehole. On a alors l’impression d’avoir un jacuzzi avec vue sur la rivière. Il faut parfois se faire violence pour ne pas y plonger.




La deuxième partie de la randonnée est beaucoup plus compliquée. Nous cherchons une zone qui posséderait la plus grande concentration de piscines de boue du parc. Mais nous n'avons que très peu d'indications concernant sa localisation : pas de coordonnées GPS, seules quelques photos satellites issues de GoogleEarth qui présentent quelques taches blanches « suspectes ». Grace aux photos satellites nous trouvons assez facilement une, puis deux, puis trois et enfin quatre zones où sont concentrées de nombreuses marmites de boue bouillonnantes.



Et comme souvent avec les marmites de boue, nous avons l'occasion de voir des formes délirantes lorsque les bulles de gaz qui remontent des profondeurs explosent en surface. La nature est vraiment d’une imagination folle ! Suivant la consistance de la boue on observe des formes totalement différentes.

* version boue visqueuse :




 

* version boue liquide :





* version intermédiaire :



Encore une fois nous n'avons croisé personne durant les trois heures et demie de notre randonnée. Et dire que certains pensent que le parc du Yellowstone est bondé en été ! Si on le veut, on peut assez facilement se retrouver seul et voir des choses extraordinaires que peu de gens ont la chance de voir. Il suffit oser sortir des sentiers balisés (bien évidement en respectant toutes les règles de prudence et de sécurité qui s'imposent).

Après une pause pique-nique très agréable sur le bord de la rivière Firehole, nous partons vers notre prochaine destination. En passant devant Grand Prismatic spring, nous constatons que pour une fois, et contrairement au jour où nous y sommes venus (voir la journée du 1er juillet), il n'y a quasiment pas d'émanations de vapeur. Une bonne occasion d'y revenir faire un petit tour. Cette fois nous pouvons profiter pleinement de toutes les couleurs de cette magnifique piscine de plus de 100 mètres de diamètre.
  




Après Grand Prismatic spring nous partons voir la petite zone géothermale de Geyser hill située juste à côté du geyser Old Faithful. Il serait dommage de passer là sans assister une fois de plus au spectacle offert par ce magnifique geyser. Nous choisissons un point de vue un peu différent des deux premières fois : à l'arrière de toute la foule qui attend avec impatience le démarrage des festivités.


Geyser hill nous offre quelques jolies piscines, sources chaudes et geysers. Les derniers de notre séjour dans le magnifique parc de Yellowstone que nous quitterons demain.





Nous faisons un dernier petit arrêt sur le chemin du retour pour observer ce magnifique wapiti.


distance randonnée(s) de la journée = 11 km   /   distance randonnées cumulée = 150 km