Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

1 juin 2014

Le musée d’ethnographie d'Hanoi

Mardi 27 mai :

Ce matin il fait déjà très chaud à 8 heures à Hanoi, plus de 30 degrés. Nous partons en taxi pour le musée d’ethnographie qui se situe à une dizaine de kilomètres de notre hôtel.

Inauguré lors du Sommet de la francophonie de 1997 par le Président de la République du Vietnam et Jacques Chirac, ce musée est le fruit d’une coopération franco-vietnamienne. Il est composé de deux parties : l'intérieur qui présente les 54 ethnies qui composent la population du Vietnam et l'extérieur où sont construites plusieurs habitations typiques de différentes ethnies. L’une de ces maisons, la maison commune des Bahnar (hauts-plateaux du centre du Vietnam), est sans doute la plus emblématique du musée.


Nous sommes déçus par notre visite de ce musée bien qu’annoncé comme étant exceptionnel. Nous avions décidé de faire cette visite après notre retour de notre circuit du nord-est, soit après avoir vu plusieurs de ces ethnies. C’est sans doute une erreur, il vaut sans doute mieux le visiter avant de se rendre auprès des différentes minorités. Le musée nous semble bien pâle après tout ce que nous avons vu sur place et surtout bien incomplet. Il nous semble aussi refléter un passé qui a déjà très fortement évolué. De nombreuses photos sont présentées. La plupart datent des années 1990 et pour les lieux que nous avons visités, nous avons l’impression que les changements sont énormes. Ce musée, sensé présenter la vie actuelle des différentes ethnies, nous semble déjà avoir un pied dans un passé qui est en train de disparaître. Tout va très vite actuellement au Vietnam et même chez les ethnies les plus isolées du pays les vingt années qui se sont écoulées entre la conception de ce musée et aujourd’hui ont modifié beaucoup de choses …

Nous voulons essayer de rentrer en bus. Pas simple car nous savons qu’il n’y a pas d’arrêt pour le centre-ville à proximité du musée. Alors que nous consultons la carte bien incomplète affichée dans un abribus, un vietnamien vient à notre rencontre et après nous avoir demandé ce que nous cherchons, nous explique comment faire pour retourner au centre-ville. Merci beaucoup !

Il est environ midi et il fait de plus en plus chaud. Après un petit repos à l’hôtel nous ressortons pour faire quelques derniers achats. Dans l’après-midi un orage terrible s’abat sur Hanoi, sans doute les prémices de la saison des pluies. Heureusement nous étions à l’abri en train de manger un kebab typiquement vietnamien ! La pluie durera, par intermittence, jusqu’en fin d’après-midi …







… mais cela ne perturbe personne.