Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

12 mai 2014

Marché de Bac Ha

Dimanche 11 mai :

Le dimanche c’est à Bac Ha que se déroule le grand marché de la région. C’est le plus grand et le plus célèbre des marchés des environs. Inutile d’espérer y être les seuls touristes car ici ils arrivent par cars entiers depuis Sapa, mais pas avant 9 ou 10 heures. Ce marché fait désormais partie des « classiques » des circuits touristiques dans le nord Vietnam. C’est pourquoi on y trouve un nombre impressionnant de stands de souvenirs.

Comme hier matin nous partons de notre hôtel à 6h30. Mais aujourd’hui nous n’avons pas de route à faire car notre hôtel n’est situé qu’à quelques centaines de mètres du marché. En fait, nous arrivons même un peu trop tôt car beaucoup de vendeurs viennent de loin, soit à moto, soit à pied, et certains ne sont pas encore là.

Contrairement au marché de Can Cau la population que l’on rencontre dans ce marché est mixte. Les vietnamiens y côtoient les représentants des minorités (principalement Hmong fleurs). C’est pourquoi il est beaucoup moins coloré et comment dire, moins attachant à nos yeux que le marché de Can Cau.




Comme à Can Cau les animaux sont nombreux et ils animent la partie la plus vivante du marché. On y trouve buffles, chevaux, cochons, volailles, oiseaux (dont des coqs de combat), chiens (beaucoup), chat (un seul), …












On trouve bien évidemment de nombreux stands consacrés à l’alimentation (c’est la pleine époque du lychee, des prunes, des pêches et des brugnons). Il y a également beaucoup de vendeurs d’alcool de maïs, une spécialité locale à laquelle nous n’avons pas goutée. D’autres stands vendent tout un tas de produits venant de Chine : pas chers, mais tous les vietnamiens sont d’accord pour dire que cela ne vaut pas grand-chose (et pourtant ils achètent !).

Même si il n’y pas que des Hmong fleurs sur ce marché, nous retrouvons tout de même les costumes colorés qui nous ont tant éblouis à Can Cau. Pour les Hmong fleurs et toutes les autres minorités, le jour de marché est un jour de fête. C’est là que l’on fait des rencontres, que l’on retrouve ses amis, … C’est pourquoi tout le monde est sur son 31 et que les plus beaux habits sont de sortie.
















Pour nourrir tout ce monde-là, de grandes cantines sont implantées au milieu du marché. Cela sent bon, mais quand nous avons regardé ce qu’il y avait dans les assiettes, cela ne nous a pas vraiment mis en appétit. Vous pouvez regarder sur les photos, vous n’y verrez pas un seul touriste, pourtant ils sont nombreux sur place !




Nous passons toute notre matinée à nous balader dans ce marché. Vers midi le marché est sur le point de se terminer et de nombreux vendeurs sont déjà partis. Nous rentrons déjeuner à notre hôtel. Ce marché nous a plu, mais non avons préféré et de loin celui de Can Cau !

Vers 15 heures nous revenons y faire un petit tour, histoire de voir s’il s’y passe encore quelque chose. Dans les étals de boucherie nous trouvons des hommes un peu fatigués par l’alcool de maïs qui se lancent dans des paris à celui qui coupera d’un seul coup de tranchoir la plus grosse épaisseur de lard de cochon. Nous restons un moment à les regarder mais après un certain temps il est plus prudent de partir : certains sont si fatigués qu’il ne serait pas étonnant qu’un tranchoir reprenne sa liberté et parte faire un tour dans les airs. Ce serait trop bête que nos vacances s’arrêtent ici !