Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

13 mai 2014

Deuxième trek dans les environs de Bac Ha

Lundi 12 mai :

Pour aujourd’hui nous avions demandé au patron qu’il nous organise un trek pas trop difficile. Comme nous avons pas mal insisté sur le fait que nous voulions un trek relativement facile, lorsque le guide arrive il passe plusieurs minutes avec lui pour lui expliquer ce que nous recherchons.

Nous quittons l’hôtel à 8h30. Notre guide, Minh, semble être un vrai guide, contrairement au guide que nous avons eu vendredi dernier. Il maîtrise suffisamment l’anglais pour que nous puissions discuter, même si il a un accent qui complique un peu la compréhension. Il a 44 ans et il semble très fier de nous expliquer qu’il a une femme qui à dix ans de moins que lui. Michèle l’a vite calmé !

Nous partons dans la brume. Ce n’est peut-être pas plus mal car pendant près d’une heure et demie nous suivons une piste qui monte, qui monte, qui monte … Les paysages alternent entre zones de cultures (principalement du maïs) et forêts.



Un peu avant d’arriver à la fin de notre ascension, nous entendons de la musique. Notre guide nous explique qu'il s'agit d'une cérémonie funéraire Hmong. Il nous demande si nous voulons y assister. Nous hésitons car nous ne voulons surtout pas déranger. Notre guide insiste et nous dit à plusieurs reprises que cela ne pose pas de problème. Nous quittons donc notre chemin et suivons un petit sentier qui nous conduit jusque dans la cour d'une maison Hmong fleurs. Les hommes sont assis à l’extérieur. Ils jouent de la musique et boivent du thé vert et de l'alcool de maïs. Les femmes sont à l'intérieur, toutes habillées avec leur costume traditionnel.

Nous sommes très bien reçus. A notre arrivée nous buvons un verre d'alcool de maïs en guise de bienvenue. Comme le veut la coutume, nous le buvons cul sec, mais cette fois-ci, contrairement à l’alcool de riz, il est très fort (sans doute pas loin de 70 degrés). Ca réveille !

La défunte est une dame âgée de 66 ans, morte d'un cancer. Son mari (la personne aux cheveux blancs au premier plan de la 2ème photo) vient nous voir à plusieurs reprises. Il nous parle en vietnamien et un petit peu en français (il connaît quelques mots) et nous prend dans ses bras comme si nous faisions partie de sa famille.

Tous les Hmong fleurs des villages des environs viennent rendre un dernier hommage à la défunte. Chacun apporte un présent à la famille (maïs, alcool de maïs, riz, ...) et note un mot sur un cahier.

Nous restons une bonne heure sur place. Personne ne semble surpris de nous voir ici. Au contraire, beaucoup viennent nous dire quelques mots que nous ne comprenons pas. Mais nous devons partir, nous avons encore plusieurs heures de marche qui nous attendent. Les au-revoir sont très chaleureux, surtout avec le mari de la défunte qui nous serrera longtemps dans ses bras.

Cette expérience fut pour nous très émouvante et totalement incroyable (essayer d’imaginer la même chose en France !).




C’est bouleversés que nous reprenons la route et terminons notre ascension. Le soleil commence à faire quelques timides apparitions. La chaleur arrive avec lui.



Le point culminant de notre randonnée est situé au niveau d’une zone de rizières en terrasses partiellement en eau. Le panorama est extraordinaire. Là encore les hommes ont modelé le paysage de façon particulièrement impressionnante. Nous restons bouche bée devant ce paysage …




Même s’il n’est pas encore midi, c’est l’endroit que choisit Minh pour organiser la pause pique-nique.


Après cette pause nous entamons une longue descente à travers les rizières qui doit nous conduire jusqu’à Bac Ha. Les rizières en eau sont toujours pour nous un véritable enchantement. Nous adorons ces paysages.











En perdant de l’altitude nous quittons les rizières pour retrouver les paysages de notre premier trek à Bac Ha, au milieu des cultures de maïs.




Une fois en bas il nous reste une grosse demi-heure de marche sans difficulté pour rejoindre Bac Ha.

Contrat rempli pour le patron de l’hôtel et notre guide : un trek pas trop difficile dans de jolis paysages et en prime des moments très émouvants avec les Hmong fleurs !