Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

18 juillet 2014

Parc national de Mesa Verde - jour 1

Vendredi 18 juillet :

Nous quittons la superbe région de Moab pour nous rendre à Cortez, une ville située à 180 km (au sud-est) dans l'état du Colorado. Mais avant de dire adieu au pays des arches, nous faisons deux arrêts sur notre route pour voir deux arches aux dimensions impressionnantes : Looking Glass rock qui présente une face avant classique et une face arrière abritée tout au fond d'une immense alcôve rocheuse (nous y sommes accueillis par de nombreux lapins) ...



  
... et Wilson arch.


Dans les environs de Cortez nous allons visiter le parc national de Mesa Verde qui abrite près de 600 « cliff dwellings » (habitations de falaise). Seules cinq de ces habitations sont accessibles à la visite, trois uniquement en tours guidés organisés par les rangers du parc.

Ces groupes d'habitations (en fait de véritables petits villages pour les plus importants) furent construits entre 1150 et 1300 par les ancêtres des indiens Pueblo qui vivent aujourd'hui au Nouveau Mexique et en Arizona. Les habitations sont construites au niveau de falaises, sous des surplombs rocheux. Cette localisation permettait à leurs habitants d'être à l'abri des éléments, de profiter d'un peu de fraîcheur l'été et de se protéger du froid l'hiver (l'altitude est proche de 2 500 mètres). Autre avantage de ces emplacements : ils permettent de voir venir de loin d'éventuels agresseurs et présentent des positions défensives idéales.

Les habitants de ces « cliff dwellings » vivaient de la cueillette, de la chasse et de la culture (principalement maïs, haricots et courges). Ils élevaient quelques animaux : des chiens pour la chasse et des dindes. Il n'y a ni cours d'eau permanent, ni sources à proximité. La seule ressource en eau est donc l'eau de pluie qu'il était nécessaire de gérer avec rigueur (création de réseaux de collecte, de mini-barrages et de stockages).

Cet après-midi nous allons visiter la partie ouest du parc, là où se trouvent les ruines les moins bien conservées (nous nous réservons les plus belles pour demain). Nous commençons par Step house où vivaient 30 à 40 personnes. Soyons francs, à part pour les passionnés, cette visite n’est pas un incontournable.



A 16h nous avons rendez-vous pour notre première visite guidée, celle de Long house. Nous sommes dans un groupe d’environ 25 personnes, pour un tour commenté par un ranger, qui doit durer 1h30.

A Long house les constructions occupent un espace de près de 100 mètres de long. On y dénombre environ 150 pièces et 21 kivas (les structures rondes). La fonction exacte de ces kivas n’est pas parfaitement connue, mais on sait qu’elles avaient un rôle important dans la vie du village, dans les domaines social et religieux. Le nombre important de kivas, ainsi que la présence d’une place centrale d’une taille inhabituelle semblent indiquer que la communauté de Long house avait une importance toute particulière (aussi bien pour les aspects civil que religieux) pour la région. On estime que 150 à 200 personnes vivaient à Long house.











distance randonnée(s) de la journée = 4 km   /   distance randonnées cumulée = 195 km