Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain




11 juillet 2014

Parc de Grand Teton - jour 2

Vendredi 11799965 juillet :

Hier soir la météo prévoyait quelques heures de beau temps pour ce matin. C'est pourquoi nous partons de bonne heure (vers 6h30) pour aller faire un tour dans le parc de Grand Teton. Le soleil est effectivement au rendez-vous même si le ciel est légèrement voilé.

À peine sommes-nous rentrés dans le parc que nous apercevons un élan en train de brouter tranquillement sur le bord de la route …





… et un petit oiseau orange-marron qui attend patiemment que nous l’ayons pris en photo sous toutes les coutures avant de s’envoler.


Nous retournons à Mormon Row. Les granges, entièrement en bois et particulièrement bien conservées, sont très photogéniques avec la chaîne des Teton en arrière-plan et le soleil du petit matin.




Nous nous dirigeons ensuite vers un petit méandre de la rivière Snake (serpent) où les sommets enneigés des Teton se reflètent comme dans un miroir.






Ce méandre, qui ne fait qu'à peine plus de deux mètres de large, s'élargit considérablement à l'amont de plusieurs barrages édifiés par des castors. C'est dans ces zones que l'on peut admirer les jolis reflets des montagnes environnantes. Amis castors, merci de votre contribution à la réussite de nos photos !


Un peu avant de quitter cet endroit charmant nous voyons débarquer une équipe d'une douzaine de personnes venue faire une séance photos en pleine nature avec deux starlettes locales.



Encore un petit arrêt sur le bord de la rivière Snake ...


... et un voile grisâtre prend possession du ciel.

Il est 10h30 et il est temps pour nous de prendre la route pour Vernal, une ville située dans le nord de l’Utah, à environ 500 km au sud du parc de Grand Teton.

À part au début où nous traversons des zones semi-montagneuses, la route que nous empruntons est d'un monotone ... Des plateaux, des plateaux, sans rien, pas même un arbre. De temps en temps on croise quelques vaches qui subsistent en mangeant une herbe quasi inexistante. Mais ce que l’on remarque le plus le long de cette route, ce sont les exploitations de gaz de schiste. Une manne financière pour la région mais un désastre pour les antilopes qui vivaient ici (depuis elles ont disparu …).




C'est dans cette immense zone de plateaux que nous subissons un orage violent. Il a deux effets bénéfiques pour nous : il nous sort un peu de la torpeur dans laquelle nous étions en train de sombrer et notre voiture se retrouve presque propre.



Nous arrivons à Vernal en fin d’après-midi sous un ciel qui s’est un peu éclairci. Nous commençons à retrouver dans cette région les paysages « classiques » de l’ouest américain que nous aimons tant.

distance randonnée(s) de la journée = 1,5 km   /   distance randonnées cumulée = 152,5 km