Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain




4 mars 2014

Vientiane et son festival de rock avec Didier Wampas

Samedi 1er mars

 Nous avons gardé le meilleur marché pour notre dernière journée à Vientiane. Le Guide du Routard indique en effet que le marché de That Luang est « réputé pour ses arrivages de gibier sous le manteau et autres bizarreries alimentaires ». Tout un programme …

Le marché est à 4 ou 5 kilomètres de notre guesthouse et il fait déjà chaud ce matin. Nous décidons donc d’y aller en tuk-tuk. Arrivés sur place, nous ne parvenons pas à localiser le marché. Après analyse de notre plan, il semblerait qu’il soit situé à l’emplacement d’un immense terrain vague où des constructions commencent à sortir de terre. Des riverains, intrigués par nos aller-retour, nous abordent et nous expliquent que cela fait déjà plusieurs années que le marché de That Luang a disparu. Encore une fois, merci le Guide du Routard pour toutes ces infos pertinentes et constamment actualisées !

Nous passons donc à la seconde visite prévue pour cette matinée : le temple That Luang. Ce grand stupa sacré, censé contenir un cheveu du Bouddha et les cendres d’une de ses hanches, est le monument religieux le plus important du Laos, même si il manque cruellement de grâce.


Vientiane possède également un autre grand stupa : le stupa noir, situé au cœur du centre-ville. Selon la légende, il serait le gardien d’un dragon à sept têtes qui aurait protégé la ville lors des invasions siamoises. Quand on connaît cette période tragique de l’histoire du Laos, on se dit que sa protection n’a guère été efficace, d’autant plus que les Siamois l’auraient débarrassé de sa couverture de feuilles d’or.


Il existe deux grandes familles de stupa. Les stupas monumentaux qui abritent des reliques de personnages exceptionnels ou historiques, tels que le Bouddha, des rois, … et les stupas qui accueillent les cendres du commun des mortels (photo ci-dessous). Ces derniers sont généralement situés dans l’équivalent de nos cimetières, le long des routes ou autour des temples (pour les défunts les plus fortunés).


Afin de faire le tour de la question, nous vous présentons ci-dessous la photo d’un crématorium (bâtiment de droite) situé sur l’île de Koh Dach au Cambodge.


Nous continuons notre visite du complexe du temple de That Luang. Côté nord, il est bordé par le temple That Luang Neua.



Et côté sud, par le temple That Luang Tai (les deux personnes agenouillées devant le bouddha couché permettent de se faire une idée de sa taille).




Comme ce matin nous n’avons pas eu notre dose de marché et que nous n’avons pas pu acheter nos fruits quotidiens, en rentrant nous faisons un petit détour pour passer par le marché le plus proche de notre guesthouse.





Et pour ceux qui ont un petit creux, que diriez-vous d’une petite fricassée d’anguilles ?


Normalement, nous n’aurions pas dû être à Vientiane aujourd’hui. Initialement, nous avions programmé de partir ce matin. Toutefois, une banderole aperçue il y a deux jours nous a fait rester une journée de plus.


Un festival de rock à Vientiane, avec le français Didier Wampas en invité de luxe … Impossible de manquer une telle occasion ! Surtout que c’est pour une bonne cause : aider le financement d’une école française.

A part cette banderole, nous avons eu beaucoup de mal à trouver d’autres informations. Sur internet nous trouvons le programme du festival (une dizaine de groupes sont prévus) mais impossible de trouver la localisation précise. Ce soir, c’est donc à l’oreille que nous nous dirigeons jusqu’au concert où un petit millier de fans sont présents. Malgré une sono pas toujours très performante, le concert est très sympa. Didier Wampas et sa Wampas Family nous offriront une prestation fidèle à leur réputation … Nous avons bien fait de rester une journée de plus à Vientiane !