Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

10 mars 2014

Ho Chi Minh

Dimanche 9 mars :

Ce matin nous partons voir le petit marché Nguyen Thai Binh. Nous y retrouvons un peu de « l’authenticité » des marchés du Cambodge et du Laos. Nous découvrons aussi des produits qui mettront peut être l’eau à la bouche de certains : crapauds et serpents.










Aujourd’hui nous avons décidé d’aller visiter deux pagodes situées à quelques kilomètres du centre-ville. Afin de nous faciliter la vie, nous décidons d’aller à la première pagode en taxi. En sortant du marché nous repérons rapidement un taxi Mai Linh, la compagnie ayant la réputation d’être la plus sérieuse du Vietnam. Malheureusement, le chauffeur n’a jamais entendu parler de notre pagode et même en lui montrant son emplacement sur un plan, il ne voit pas. Il téléphone à son central et nous passe une opératrice parlant anglais. Elle non plus ne connait pas la pagode. En observant notre plan, nous voyons que la pagode est située pas très loin d’un grand parc. Nous demandons alors au chauffeur de nous conduire à l’entrée du parc. C’est parti ! Arrivés au parc nous avons des difficultés pour nous repérer. De jeunes vietnamiennes qui sont sur place ne sont pas capables de nous en dire plus, elles non plus n’ont jamais entendu parler de cette pagode. Nous sommes sauvés par les policiers présents à l’entrée du parc qui nous indiquent comment aller jusqu’à la pagode située à un peu plus d’un kilomètre du parc.

La dernière partie du chemin qui nous conduit à la pagode est totalement différent de tout ce que nous avons vu à Ho Chi Minh. Nous avons l’impression de traverser un petit village.




La pagode Giac Vien est la deuxième pagode que nous visitons à Ho Chi Minh. L’architecture de ces pagodes nous a assez étonnés : on y trouve une salle de culte principale et une multitude de petites pièces tout autour servant de lieu de culte, de lieu où on peut préparer un repas, se nourrir, … L’ensemble, souvent dans la pénombre, forme un véritable labyrinthe. Cela ne ressemble à aucun des lieux de culte que nous connaissons.



















Maintenant nous quittons la pagode Giac Vien pour nous rendre à la pagode Giac Lam située à 2 ou 3 km. Lorsque nous arrivons, une cérémonie est en cours. La pagode est donc fermée aux visiteurs. Nous décidons d’attendre. Vers midi la cérémonie se termine et tout le monde s’en va. Nous nous dirigeons alors vers l’entrée de la pagode qui est à nouveau fermée et jusqu’à 14h. Nous n’allons pas attendre 2 heures, nous rentrons donc vers notre hôtel avec un bus urbain (facile car il y a une ligne qui passe pas très loin de la pagode dont le terminus est situé à quelques centaines de mètres de l’hôtel).