Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain




21 mars 2014

Chau Doc - villages et marché flottants

Vendredi 21 mars :

Ce matin le ciel est couvert, ce n’est vraiment pas un temps idéal pour les photos. Nous ne voyons pas le soleil, mais la chaleur est déjà très présente. Nous avons décidé d’aller faire un tour sur la rivière Bassac. Il nous faut donc trouver un bateau. Nous partons en direction de la place qui est située au bord de la rivière. Avant même d’y arriver nous sommes abordés par une femme qui nous propose justement de nous emmener en bateau. Le prix qu’elle nous demande est correct (le même qu’à Can Tho). L’affaire est donc rapidement conclue.

Notre « croisière » démarre en longeant un enchevêtrement de maisons sur pilotis qui bordent la rive ouest du Bassac. 




Très vite nous atteignons le marché flottant de Chau Doc.








Nous poursuivons notre visite en traversant un village flottant. Ces visites sont toujours un peu délicates car on peut parfois se sentir mal à l’aise vis-à-vis des habitants. On ne sait pas vraiment ce qu’ils pensent de ces visiteurs qui s’introduisent un peu dans leur intimité. Mais ici rien de tel, tous les villageois que nous croisons ont le sourire aux lèvres, nous rendent nos saluts et beaucoup nous font de grands signes amicaux. Nous n’avons jamais été accueillis de la sorte dans un village flottant ! Beaucoup des maisons que nous croisons ont de jolis « balcons » fleuris.








Au cours de notre visite dans le village flottant, nous faisons une pause et « débarquons » dans une maison où les propriétaires pratiquent l’élevage de poissons (sous le plancher de leur maison). Les poissons servent non seulement à la consommation familiale, mais aussi à assurer un revenu à la famille (vente dans tout le pays et aussi à l’exportation). Là aussi nous sommes accueillis les bras ouverts. Nous avons même l’occasion de nourrir les poissons (pâte à base de céréales, de légumes et de déchets de poissons).


La dernière visite de notre « croisière » nous conduit jusqu’à un village Cham aux maisons sur pilotis. Les Chams, originaires du Cambodge, sont des musulmans. Notre batelière nous conduit jusqu’à la mosquée. Juste derrière cette mosquée Jean-Michel s’essaye aux travaux des champs (séchage du riz).





Nous rentrons à Chau Doc en fin de matinée. Nous passons notre après-midi tranquillement, à nous balader dans la ville et à nous reposer.