Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain




8 août 2014

Yant Flat et Kolob canyon (Zion NP)

Vendredi 8 août :

Nous avons prévu de commencer la journée de bonne heure afin de profiter d'un peu de fraîcheur pendant notre randonnée. C'est donc à 6 heures que le réveil nous sort de nos rêves. Après trois quarts d'heure de voiture (route et bonne piste) nous rejoignons le départ de la randonnée situé dans la forêt nationale de Dixie.

Au programme de notre matinée, la découverte de Yant Flat, une zone dont nous avons appris l'existence il y a environ un an grâce à internet. Auparavant cette zone était totalement inconnue, à part peut-être de quelques rares initiés. Aujourd'hui on commence à en entendre parler, mais sa fréquentation reste confidentielle. Nous ne rencontrerons d’ailleurs personne durant toute notre randonnée.

Les deux à trois premiers kilomètres de la randonnée se font dans la forêt de Dixie. N'imaginez pas une forêt comme nos forêts françaises. Cette forêt est constituée de petits arbres clairsemés, principalement des genévriers et des pins.



En ce tout début de matinée nous y rencontrons pas mal de lapins, comme c’est souvent le cas tôt le matin.

Rapidement nous arrivons en bordure de la zone de Yant Flat. Elle est facile à reconnaître : d'un seul coup quasiment toute la végétation disparaît. À nos pieds s'étend un immense affleurement rocheux (du grès), où l'érosion, comme souvent, a laissé libre cours à son imagination.





Sur la dernière photo on peut apercevoir Michèle et se faire une idée de la taille de la zone que nous allons explorer, même si nous n’en voyons ici qu’une toute petite partie.

Ce qui fait tout l'intérêt de cet endroit, en dehors des formes étonnantes que l'on y rencontre ...





… c'est que le grès présente de grandes variations de couleurs : rouge, orange, jaune, blanc et toutes les teintes intermédiaires imaginables.





Par endroits, nous avons presque l'impression que des collines ont été décorées avec d'énormes rubans colorés.








Nous poursuivons notre découverte en nous dirigeant vers une seconde zone située à un petit kilomètre à vol d'oiseau. Nous rencontrons quelques piscines encore en eau.




En plein milieu d'une zone aride comme celle-là, ces piscines servent de réserves d'eau pour de nombreuses espèces d'animaux. La preuve, on y trouve beaucoup de traces.



Celles de la dernière photo appartiennent sans doute à une sorte de gros matou.

Un petit kilomètre ! Sauf que le relief est plutôt mouvementé par ici et que le kilomètre s'allonge au fil des contournements d'obstacles. Un mauvais choix d'itinéraire (il n'y a aucun sentier ici) nous rallonge encore le chemin. Il est 11 heures et le soleil est déjà haut. La lumière devient trop « dure » pour les photos. Il n'y a plus beaucoup d'intérêt à continuer de se fatiguer pour rejoindre cette seconde zone. Nous décidons donc de faire demi-tour. Mais promis, nous essayerons de revenir un jour !



En début d'après-midi nous rentrons à l'hôtel : repas, piscine et détente.

Un peu plus tard nous partons pour le parc national de Zion où nous allons visiter la partie, à l'écart des foules, de Kolob canyon. La route panoramique qui traverse ce secteur du parc offre de superbes vues aux couleurs contrastées. Le rouge des roches se mariant à merveille au vert des arbres et au bleu immaculé du ciel.








distance randonnée(s) de la journée = 9,5 km   /   distance randonnées cumulée = 334,5 km