Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

10 août 2014

Bryce Canyon NP (Fairyland loop) et Devil's Garden

Dimanche 10 août :

Le parc de Bryce Canyon est un de nos parcs nationaux préférés. C'est la quatrième année que nous y venons. Nous l'avons visité une fois en hiver et nous avons adoré les superbes paysages de Bryce sous la neige. Ce parc possède des paysages qui présentent un cocktail de formes et de couleurs que l'on ne rencontre nulle part ailleurs, sauf à Cedar Breaks, où nous sommes allés au tout début de notre séjour. Mais à Cedar Breaks la zone est toute petite alors qu'à Bryce elle est immense.

Pour profiter de ces somptueux paysages, il y a les nombreux points de vue le long de la route qui longe l'amphithéâtre de Bryce. Le plus impressionnant, qui est également celui qui reçoit le plus de visiteurs, est Sunset point où nous étions hier soir. Mais pour apprécier pleinement toute la beauté de ce parc, les points de vue ne suffisent pas. Il faut descendre au cœur de l'amphithéâtre pour s'immerger dans ce monde orange fait de hoodoos, de murailles, d'aiguilles, ...

Lors de nos précédentes venues à Bryce, nous avons fait toutes les randonnées qui descendent dans cet amphithéâtre. Toutes, sauf une : la plus difficile. Il s'agit de Fairyland loop, la plus longue des randonnées du parc avec 13,5 kilomètres et celle qui présente le plus important dénivelé (700 mètres). C'est cette randonnée qui est à notre programme aujourd'hui. 

Lorsque nous sortons de notre motel il ne fait que 8 degrés (nous sommes à plus de 2 000 mètres d'altitude) et le ciel est totalement couvert. Nous commençons à avoir de sérieux doutes quant à l'intérêt de faire la randonnée. Nous décidons d'aller au visitor center du parc pour voir quelle est la météo prévue pour aujourd'hui. Nous déciderons là-bas de la suite à donner à notre journée.

Après une demi-heure de route le ciel est toujours très couvert, mais de légères trouées apparaissent. La météo affichée au visitor center annonce une journée partiellement couverte avec 30% de risque d'orage à partir de midi. Le soleil commençant à faire quelques apparitions, nous décidons d'y aller. Quelques minutes plus tard nous sommes au départ de la randonnée et le soleil aussi !

C'est parti pour plus de 13 kilomètres de balade dans les paysages magiques de l'amphithéâtre de Bryce.




L'orange et le blanc dominent, mais toutes les teintes intermédiaires sont présentes. Les touches de vert de la végétation renforcent encore la beauté du tableau exposé à nos yeux. Quand en plus le ciel se pare d'un joli bleu, il est difficile de trouver plus beau paysage.






Après une longue descente, le sentier que nous suivons est une succession de petites montées et de petites descentes. Nous sommes en plein cœur du domaine des hoodoos de Bryce.











Après avoir fait un bon tiers de la randonnée le ciel se couvre et nous avons droit à une alternance de nuages et de soleil. Une longue ascension nous conduit jusqu’à un point de vue panoramique impressionnant.



Contrairement à tous ce que nous aurions pu penser, notre premier ours, c’est ici que nous le rencontrons.


Bientôt nous attaquons la remontée : près de trois kilomètres de pente régulière et suffisamment prononcée pour mettre nos mollets et notre endurance à l'épreuve.


Une fois que nous sommes en haut, il nous reste quatre kilomètres sans grand intérêt, surtout que le soleil a définitivement disparu, pour rejoindre notre point de départ.

Nous quittons le parc de Bryce Canyon et il est plus de 14 heures lorsque nous nous arrêtons pour notre pique-nique que nous prenons dans la voiture. A peine avons-nous tout déballé qu'une pluie violente s'est abattue sur nous.

La route jusqu'à Escalante, où nous dormirons ce soir, se fait sous un ciel chargé. Nous essuyons plusieurs averses.

En milieu d'après-midi les nuages cèdent un peu de place au soleil. C'est l'occasion pour nous d'aller faire un tour jusqu'à Devil's Garden (le jardin du diable). Après celui du parc du parc d’Arches près de Moab, c'est le deuxième « jardin du diable » que nous visitons …

Ici souffle quasiment en permanence un vent violent qui transporte un sable cinglant. Il y a quelques années nous étions déjà venus ici, mais nous avions dû faire demi-tour très rapidement à cause d'une véritable tempête de sable. C'est bien cette association de vent violent et de sable qui explique le façonnage des formations rocheuses dans lesquelles nous venons nous promener ce soir.








A l’extrémité de Devil’s Garden on trouve une zone où les rochers, qui ont presque pris la forme de vagues, sont d’un blanc uniforme.





distance randonnée(s) de la journée = 15 km   /   distance randonnées cumulée = 353,5 km