Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

9 août 2014

Parcs nationaux de Zion et Bryce Canyon

Samedi 9 août :

Dans la partie principale du parc national de Zion il y a deux routes. La première, une route en cul de sac qui longe le canyon principal, n'est pas accessible aux voitures. Pour accéder au canyon il faut emprunter un système de navettes obligatoires mis en place par le parc. Bien qu'intéressante, nous n'avons pas envie aujourd'hui d'aller dans cette zone. Pour pouvoir l'apprécier à sa juste mesure il faut faire des randonnées qui ici sont généralement plutôt difficiles (assez longues et avec pas mal de dénivelé).

L'autre route, celle que nous avons décidé de parcourir ce matin, traverse le parc d'ouest en est. Cette route présente l'intérêt d'être accessible aux véhicules particuliers.

Pour commencer notre journée, nous avons prévu d'y faire une petite randonnée qui doit nous conduire à un point de vue panoramique. Mais comme nous sommes partis un peu tard de notre hôtel et que le parc de Zion est hyper fréquenté en été, les deux petits parkings qui permettent d'y accéder sont archi pleins. Tant pis pour nous ! Ici ce n'est pas l'avenir, mais les randonnées qui appartiennent à ceux qui se lèvent tôt.

C'est donc uniquement par l'intermédiaire de la route qui traverse le parc que nous visiterons le parc de Zion aujourd'hui. Nous y faisons de nombreux arrêts. Les paysages y sont impressionnants : montagnes, formes étonnantes et couleurs sont au rendez-vous.







Bien évidemment nous ne manquons pas les deux « idoles » que l'on rencontre le long de cette route. La première est Checkerboard (échiquier) Mesa, une montagne de grès Navajo que l'érosion a dotée de deux réseaux de lignes (horizontales et verticales) qui forment le motif d'un échiquier sur ses pentes.




La seconde est ce petit éperon rocheux sur lequel s'est enraciné un minuscule pin.


Après la pause pique-nique nous partons pour le deuxième grand parc national de la région : Bryce Canyon. Sur la route qui nous y conduit, les nuages blancs qui font le ciel si particulier de l'ouest américain font leur réapparition.


Plutôt que d'aller directement au parc de Bryce, nous passons par la ville de Panguitch (à une trentaine de kilomètres) afin de réserver une chambre pour la nuit. Et nous avons bien fait car la plupart des motels sont déjà complets. Nous trouvons tout de même une chambre dans un motel vieillissant mais à peu près propre.

Nous pouvons maintenant rejoindre le parc de Bryce où nous faisons une balade qui nous conduit jusqu'à une petite cascade située dans une zone où les roches sont particulièrement colorées.







Le cours d'eau qui alimente cette cascade n'est pas naturel. En réalité il s'agit d'un canal creusé par les Mormons en 1882 afin d'alimenter en eau leurs cultures. À l'endroit où nous sommes le canal emprunte une voie d'écoulement naturelle des eaux. Le paysage n'a donc pas été modifié, si ce n'est par l'ajout de cette eau courante qui normalement ne devrait s'écouler qu'en cas de violents orages.

Le soleil commence à baisser fortement, il est temps de nous rendre aux points de vue sur l'amphithéâtre de Bryce. Sunset point est sans doute le plus beau des points de vue.








Nous allons aussi jusqu’à Sunrise point et Inspiration point, mais il est déjà un peu trop tard, le soleil a quasiment disparu.

En quittant Bryce, nous croisons de nombreuses biches, souvent avec des petits, et quelques pronghorns. C'est la fin de journée et les animaux profitent de la fraîcheur qui s'installe pour se restaurer. Mais pas facile de faire des photos de qualité lorsque ces charmants animaux préfèrent de loin l’ombre au soleil ...






Sur la route du retour, nous traversons Red Canyon. Les derniers rayons du soleil illuminent de façon exceptionnelle les secteurs que l’ombre de cette fin de journée n’a pas encore atteints.



distance randonnée(s) de la journée = 4 km   /   distance randonnées cumulée = 338,5 km