Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

14 août 2014

Environs d'Escalante - jour 4 (Hole in the Rock road - Capitol Reef, la Burr trail, Strike Valley Overlook)

Jeudi 14 août :

Comme nous l'avait annoncé la météo, ce matin le soleil est bien présent. Il partage le ciel avec de nombreux nuages, mais rien à voir avec le temps pourri d'hier. Nous allons enfin pouvoir faire ce que nous avons prévu depuis deux jours. Nous partons sans perdre de temps car nous avons 70 kilomètres de piste pour arriver au départ de notre première randonnée. Les premiers kilomètres sur la Hole in the Rock road nous rassurent : malgré la pluie d'hier, la piste est en bon état, elle n'a pas trop souffert.



Il y a juste quelques passages un peu plus délicats qui imposeront sans doute un lavage à la voiture. Mais comme elle en avait déjà besoin ...

Après 45 kilomètres sans problème, nous arrivons devant une immense piscine.



Les reconnaissances d'usage ne laissent rien entrevoir de très bon. Au tout début de la piscine, à pied, on s'enfonce déjà de cinq centimètres dans la boue. Inutile d'envisager de passer avec une voiture. La réalité s'impose à nous : tout ce que nous avions prévu pour aujourd'hui est inaccessible et une fois de plus il faut faire demi-tour.

Le programme de la journée tombe à l'eau et nous pouvons aussi abandonner l'idée de camper vers Dance Hall Rock comme nous l’avions prévu. Et vu le volume d'eau présent et l'état du fond de la piscine, difficile de croire que la situation puisse s'améliorer rapidement.

Puisque les environs d'Escalante se refusent à nous depuis maintenant trois jours, nous abandonnons. Nous quittons la région et allons voir un peu plus loin. Sauf que ce que nous envisageons de faire maintenant nécessite d'emprunter une quarantaine de kilomètres de piste et que comme les visitor center ne sont pas encore à jour concernant l'état des pistes, nous partons encore vers l'inconnu.

Direction le parc national de Capitol Reef en passant par la Burr Trail, une route réputée pour traverser de jolis paysages. Notre premier arrêt est pour une zone rocheuse dans les tons blancs. De petits conifères y ajoutent quelques pointes de vert.






Après le blanc (des paysages), c'est l'heure d'un petit coup de rouge ...



... puis nous attaquons la traversée de Long canyon, un canyon d'une dizaine de kilomètres.




Lorsque nous atteignons le parc de Capitol Reef la route se transforme en piste. Nous aimerions bien aller jusqu'à Strike Valley Overlook, un point de vue impressionnant, mais pour y accéder il faut faire quatre kilomètres dans un wash (cours d'eau en eau uniquement quand il pleut). Et comme hier il y a eu de la pluie toute la journée ...

Tant pis, nous tentons notre chance. Nous verrons bien, quitte à faire à nouveau demi-tour. Par endroit la piste est effectivement boueuse, mais c'est superficiel, le fond est dur. La difficulté ici, c'est plutôt les pierres. Elles sont nombreuses et il faut parfois slalomer pour trouver un passage à peu près sûr. Mais en prenant notre temps et en descendant voir de l'extérieur pour les passages les plus délicats, nous y arrivons.








Il ne nous reste plus qu'une petite randonnée à effectuer …


  
… pour atteindre Strike Valley Overlook, un point de vue sur le Waterpocket Fold, un immense pli de 150 kilomètres de longueur dans l’écorce terrestre. Nous avons l'impression d'avoir un livre de géologie ouvert devant nous. Dommage que ce soit maintenant qu'un orage ait choisi de faire son apparition ! Nous préférons repartir rapidement afin d’éviter de nous retrouver en voiture dans le wash sous un orage.




Avant de quitter Strike Valley Overlook, un gros plan pour faire plaisir à notre plus jeune fidèle « lecteur ».


La suite de notre parcours, nous la faisons sur la Notom Bullfrog road, une piste qui nous conduit au cœur du paysage que nous venons de contempler depuis le point de vue de Strike Valley. Nous y traversons quelques paysages sympas, mais rien à voir avec ce que cela donnait depuis le haut, surtout que le soleil n'est plus que très partiellement présent.


L'orage qui menaçait à Strike Valley Overlook a bien éclaté quelque part et voilà en quoi se sont transformés deux petits washs qui étaient sans doute complètement à sec il y a seulement une heure.



Et imaginez ce que cela pourrait donner si sur un de ces cours d'eau il y avait un passage de slot canyon qui d'un seul coup réduirait la largeur à un mètre ! Quand on a vu cela une fois, on devient prudent (question météo) pour la visite des slot canyons. C'est bien pour cela que ces derniers jours nous n'en avons visités aucun. 

Ce soir nous dormons à Torrey, une toute petite ville (encore !) située juste à côté du parc national de Capitol Reef.

distance randonnée(s) de la journée = 3 km   /   distance randonnées cumulée = 370,5 km