Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain




9 mai 2014

Notre arrivée à Bac Ha

Jeudi 8 mai :

Ce matin nous quittons Sapa pour rejoindre pour Bac Ha à environ 120 kilomètres.

Finalement hier soir nous avons pu organiser avec notre hôtel notre voyage en minibus jusqu'à Lao Cai (étape obligée pour se rendre à Bac Ha), mais après c'est l'inconnu. Arrivés à Lao Cai, dès notre descente du minibus, un rabatteur arrive et nous propose un prix délirant pour Bac Ha. Nous refusons ! Un vietnamien nous fait asseoir à la terrasse de son café et nous dit qu'un bus va arriver dans une dizaine de minutes. Après trois quarts d’heure toujours pas de bus et celui qui nous a dit d’attendre a disparu. Nous essayons de nous renseigner à droite et à gauche mais personne ne parle anglais. Nous décidons de partir et un vietnamien nous montre où se situe la gare routière où nous devrions pouvoir trouver un bus. Effectivement nous arrivons dans une petite gare routière. On nous propose à nouveau des prix délirants et à force de tourner, un chauffeur nous propose un prix à peine exagéré. Comme nous en avons un peu marre d’être pris pour des c… nous lui disons que nous paierons le vrai prix ou rien. Il est très rapidement d’accord et une fois à bord du minibus, nous nous rendons compte que le prix réel (celui sur lequel nous nous sommes mis d’accord) est affiché. Cela n’a pas empêché que l’on nous demande jusqu’à 3,5 fois plus ! Le minibus part après quinze minutes d’attente. Le trajet est long car le minibus fait aussi facteur et transport de colis. Nous nous arrêtons partout ou presque. Il nous faudra 2h30 pour faire 80 km. A Bac Ha nous ne savons pas où le bus nous dépose. Mais qu'elle n’est pas notre surprise, alors que nous sommes en train de descendre, de voir un panneau avec notre nom. Le patron de l'hôtel que nous avons réservé par internet est venu nous chercher. Nous ne lui avions pas dit à quelle heure ni comment nous arriverions donc à notre avis il a du faire toutes les arrivées des bus.

Nous sommes bien accueillis. Notre chambre est correcte et donne sur les montagnes. Nous organisons avec le patron de l'hôtel un trek de 6 heures pour demain et nous partons nous promener en ville.

Bac Ha est une petite bourgade tranquille (sauf le dimanche), située près de la frontière chinoise dans les hauts plateaux de l'extrême nord du Vietnam.

Nous visitons le palais extravagant de style « baroque oriental » du roi Hmong Hoang A Tuong. Ce palais a été construit entre 1914 et 1921 par les français. La famille dite royale contrôlait cette grande région où était cultivé le pavot et de nombreuses taxes devaient être payées par les paysans de la minorité Hmong. Le chef (dit roi) amassa ainsi une fortune colossale et fit construire ce palais auquel il donna le nom de son fils.




Vous remarquerez que nous avons du ciel bleu. Cela fait une éternité que nous n’avions pas vu un ciel aussi beau !

Nous continuons notre balade dans Bac Ha : nous faisons le tour d'un petit lac et nous visitons le temple.




C'est la récolte de fruits dans cette région : prunes, brugnons et pêches. Les prunes Tam Hoa sont très réputées. Les fleurs des pruniers doivent fleurir 3 fois avant que les fruits soient mûrs. De nombreuses vendeuses sont sur la place pour vendre leur récolte. 




À côté des « taxis » d’un genre un peu particulier attendent les clients (une pelle est prévue pour se sortir des pièges des routes boueuses).





En attendant les clients les chauffeurs de taxi jouent à un jeu qui ressemble un peu aux échecs.


Nous finissons notre après-midi tranquillement sur le balcon de notre chambre à profiter de la vue et du soleil qui nous a tant manqué ces derniers jours.