Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain




3 mai 2014

Hanoi

Jeudi 1er mai :

Comme hier, ce matin nous partons pour une balade dans le quartier des 36 corporations. Il reste toujours des endroits où nous ne sommes pas passés !

C’est l’occasion de vous présenter la spécialité architecturale de Hanoi : les maisons-tubes. La plupart des maisons modernes de Hanoi offrent en effet une silhouette étrange et particulière. Elles sont très étroites, hautes et profondes vers l’arrière. Les étages s’empilent un peu comme des conteneurs. Les pièces sont très longues et peu larges. Pourquoi ? Parce que les propriétaires devaient payer des impôts proportionnels à la largeur de la façade, d’où l’idée de réduire ces façades.






Le quartier des 36 corporations est l’équivalent d’un vaste supermarché divisé en plusieurs milliers de petites boutiques. On peut y trouver de tout. Il suffit juste de savoir où chercher. Chaque tronçon de rue est spécialisé dans une fourniture, un métier, un commerce, … Quand on a trouvé le bon endroit, on a le choix entre plusieurs boutiques côte à côte vendant exactement la même chose. Par exemple, dans l’ordre d’apparition à l’écran : jouets, lampions, accessoires pour la cuisine, échelles en bambou et herbes médicinales.






Nous cherchions des ballons de baudruche pour pouvoir offrir aux enfants lorsque nous traversons des villages isolés. Hier nous avons tourné dans la vieille ville sans en trouver un seul. Ce matin, nous sommes tombés par hasard sur une dizaine de magasins alignés les uns à côté des autres dont c’est l’une des spécialités. Une fois que vous êtes dans le bon quartier, il suffit juste de faire marcher la concurrence. Et surtout ne jamais perdre à l’esprit qu’au Vietnam (comme au Cambodge et au Laos) on n’achète jamais rien sans une séance de négociation plus ou moins longue ! Sinon c’est l’arnaque assurée.

Dans le quartier des herboristeries nous verrons de nombreux chats qui ont l’air en pleine forme. Sans doute un effet de toutes ces herbes qui sont la base de la médecine traditionnelle ! Jean-Michel s’est d’ailleurs fait un nouveau copain.


Pour ceux qui n’ont pas la chance de posséder une boutique, il y a toujours la possibilité d’organiser son commerce sur le trottoir …




... ou alors de se créer un commerce ambulant grâce à son vélo.







Nous passons notre après-midi au bord du lac Hoan Kiem. Il y a beaucoup de monde car le 1er mai c’est la fête du travail, un jour férié au Vietnam.





En faisant le tour du lac nous passons devant la poste centrale de Hanoi, ainsi que devant le bureau de poste international (un petit coucou aux « postiers » qui nous suivent).



Nous finissons notre journée dans un parc où nous assistons à une démonstration d’un sport très apprécié au Vietnam : un mélange de volley, football et badminton (Da Cau). Impressionnant !