Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

15 avril 2014

Notre balade à Trang An et ses environs

Lundi 14 avril :

Nous avons eu beaucoup de pluie cette nuit et ce matin, à notre réveil, elle est toujours bien présente. La journée semble mal partie ! Pourtant, pendant que nous prenons notre petit-déjeuner, la pluie cesse et la luminosité augmente rapidement. Même si le ciel reste entièrement couvert, on peut peut-être espérer une accalmie. Nous décidons donc de tenter notre chance et de partir en vélo à Trang An, à 11 km de l’hôtel.

Deux routes sont possibles : une grande route et une petite route (plutôt une piste) qui traverse la campagne. Nous choisissons la petite route et rapidement nous nous retrouvons au milieu des rizières. Comme c’est souvent le cas au Vietnam, des tombes sont présentes dans les rizières. Plutôt sympa comme dernière demeure !



Après une bonne heure de route, nous arrivons au site de Trang An. Après avoir évité tous ceux qui voudraient nous faire payer le parking gratuit (ça aussi c’est souvent le cas au Vietnam), nous embarquons à bord d’une barque avec un jeune couple vietnamien pour plus de deux heures de balade au cœur d’un massif d’immenses pains de sucre. Ici les pains de sucre sont nettement plus élevés que lors de notre balade d’il y a deux jours. Les paysages que nous traversons sont totalement préservés. On se croirait revenu aux origines du monde.











L’aménagement de ce site est très récent et pour l’instant il n’est visité quasiment que par des touristes asiatiques. Nous devenons très vite une des attractions de la balade : tout le monde nous fait signe et nous prend en photo. La jeune vietnamienne qui est dans notre barque veut absolument être prise en photo avec Jean-Michel. A chaque fois que notre barque accoste à l’une des pagodes construites au bord de l’eau, photo, photo avec elle. Elle doit avoir des dizaines de photos de nous !





Pendant notre balade à Trang An, nous traversons six grottes qui passent sous les pitons calcaires (de 50 à 250 mètres de long). Certaines, au plafond bas (il faut se courber pour passer), sont très impressionnantes. Sur la première photo on voit l’entrée d’une de ces grottes.





Après notre balade à Trang An, nous allons jusqu’au site de l’ancienne capitale de Hoa Lu, quelques kilomètres plus loin. Il n’en reste pas grand-chose, en dehors de deux temples élevés en souvenir de ses rois.




Quelques rayons de soleil font leur apparition, nous n’aurions jamais parié là-dessus à notre réveil. Les paysages des environs de Hoa Lu sont encore plus beaux sous ce soleil ! Vous remarquerez que là aussi les rizières accueillent de nombreuses tombes.






Il est temps de reprendre la route pour rentrer. Avant de revenir à l’hôtel nous faisons un dernier petit tour dans les rizières voisines pour profiter de la lumière de fin de journée.