Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

17 avril 2014

La pagode de Bai Din et la réserve naturelle de Van Long

Mercredi 16 avril :

Ce matin nous échangeons nos vélos contre un scooter car nous avons une petite centaine de kilomètres à faire dans la journée. Comme nous n’avons pas trouvé de scooter automatique en ville, nous avons demandé à notre hôtel de s’en charger. Notre scooter pour la journée n’a pas de rétroviseurs, les clignotants et le compteur ne fonctionnent pas et les freins sont loin d’être en forme. Par contre le klaxon marche du tonnerre. C’est donc typiquement un scooter vietnamien !

Le ciel est gris et orageux mais il ne pleut pas pour l’instant. Nous aurons de la chance car nous n’aurons que quelques gouttes de pluie aujourd’hui, même si plusieurs fois nous avons vraiment eu l’impression que l’orage allait éclater juste au-dessus de nous.

Notre première destination est la pagode de Bai Dinh. Cette immense pagode a été inaugurée en 2010, après dix ans de travaux. Bien qu’elle soit ouverte aux fidèles depuis quatre ans, les travaux ne sont toujours pas terminés. Plusieurs bâtiments, dont une immense tour-pagode de 13 étages, sont encore en cour de construction. Un véritable chantier pharaonique ! Le résultat est tellement gigantesque qu'il est indescriptible et difficilement concevable. Aujourd’hui, Bai Dinh est la plus grande pagode du Vietnam et l’une des plus grandes pagodes d’Asie. Elle possèderait le plus grand bouddha d'Asie, qui pèserait entre 100 et 150 tonnes !

Comme souvent, cette pagode est composée de trois bâtiments principaux. Le plus important du point de vue du culte, donc le plus fréquenté, est comme toujours le dernier : le plus haut sur la colline et le plus grand.


















Même si nous passons plusieurs heures à visiter cette pagode, nous ne rencontrons que très peu de touristes occidentaux, mais des milliers de fidèles vietnamiens. La photo qui suit est faite sur le chemin qui conduit du parking à l’entrée de la pagode.


Là encore nous sommes « la curiosité » du jour. Nous sommes interpellés, touchés, pris en photos des dizaines de fois, surtout par les jeunes qui nous indiquent qu’ils mettront la photo sur leur Facebook. Ils veulent même nous offrir des friandises, des glaces et des boissons.





Au cours d’une de nos rencontres Jean-Michel aura l’occasion de tester leur pipe à eau. Pour nous, ce fut vraiment une matinée incroyable.


En milieu de journée nous quittons la pagode pour rejoindre la réserve naturelle de Van Long. Nous savons à peu près où elle est située mais nous ne sommes pas certains de la trouver car nous n'avons pas de carte précise et il n’est pas question d’espérer trouver des panneaux de signalisation. Encore une fois, avec un peu de chance et un bon sens de l'orientation, nous arrivons à bon port. Juste avant d’arriver nous roulons sur une digue qui nous donne déjà un bon aperçu du site de Van Long.



Van Long est un autre site qui se découvre en barque. L'endroit est très calme car il y a peu de touristes qui viennent ici. Sur certains des pitons rocheux nous apercevons des centaines de cigognes (on peut en deviner sur le sommet gauche de la dernière photo). Mais il faut être honnête, même si la balade est très sympa et si le prix est 2 à 3 fois moins cher que pour les sites que nous avons visités auparavant, cette visite n’est pas incontournable. 







Comme pour toute balade en barque dans la région qui se respecte, nous aurons droit à un passage dans une grotte.





Le retour jusqu’à l’hôtel se fait à fond car l’orage menace plus que jamais. Nous arrivons juste à temps pour éviter les premières gouttes de pluie.