Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

1 avril 2014

Da Nang - Les Montagnes de Marbre

Mardi 1er avril :

Ce matin nous partons faire un tour dans un marché situé dans un quartier un peu plus éloigné de notre hôtel. Nous y trouvons notamment des boutiques qui fabriquent et vendent des sandales Ho Chi Minh. Ces célèbres sandales furent inventées pendant la guerre du Vietnam, époque à laquelle elles furent largement utilisées par les combattants communistes. Entièrement fabriquées à l’aide de pneus usagés, elles sont réputées pour être inusables.

 


Direction les montagnes de Marbre à une dizaine de kilomètres de Da Nang. Le plus simple serait d’y aller en taxi, mais comme nous aimons faire compliquer nous décidons d’y aller en utilisant le réseau de bus urbain. La réceptionniste de notre hôtel nous a expliqué où prendre le bus, comment reconnaître le bon bus (bus jaune avec le numéro 1) et nous a préparé un mot avec indiqué en vietnamien « je veux m’arrêter aux montagnes de Marbre » pour l’aller et « je veux m’arrêter au marché Han » pour le retour.

Ce bus est vraiment très particulier : il ne s’arrête pas pour faire monter ou descendre les passagers ! Il se contente de ralentir et il faut alors sauter dans le bus si on monte ou sauter du bus si on descend. Deux employés installés devant la porte d’accès sont chargés de hisser les passagers qui montent et de pousser les passagers qui descendent afin que les opérations de « chargement » et de « déchargement » se fassent rapidement. Assez étonnant comme pratique ! Ces deux employés ont aussi un autre rôle : ils hurlent par la porte restée ouverte pendant que le bus roule pour éloigner les motos !

Quant à la conduite, elle est à la même image : un chauffeur qui fonce et qui passe son temps à klaxonner. Tous ceux qui passent à proximité ont intérêt à se pousser !



La preuve en images (on entend bien évidemment le klaxon, mais aussi les deux aides qui font le ménage dans le trafic) …



Nous parvenons tout de même jusqu’aux montagnes de Marbre. Avant d’aller y faire un tour, nous poussons un peu plus loin jusqu’à la plage de China beach. Ce nom lui fut donné par les soldats américains qui venaient s’y détendre pendant la guerre du Vietnam. Nous rejoignons la plage au niveau d’un énorme complexe hôtelier 5 étoiles. Pas un centimètre carré d’ombre à part sous les parasols de l’hôtel. Il n’y a pas grand monde : quelques résidants de l’hôtel sur la plage et deux ou trois employés. Nous faisons comme si de rien n’était et nous nous installons sur la plage de l’hôtel, sous un des parasols. Personne ne semble nous avoir remarqués ! Michèle qui trouve qu’il y a trop de vagues va même se baigner dans la piscine de l’hôtel.Nous parvenons tout de même jusqu’aux montagnes de Marbre. Avant d’aller y faire un tour, nous poussons un peu plus loin jusqu’à la plage de China beach. Ce nom lui fut donné par les soldats américains qui venaient s’y détendre pendant la guerre du Vietnam. Nous rejoignons la plage au niveau d’un énorme complexe hôtelier 5 étoiles. Pas un centimètre carré d’ombre à part sous les parasols de l’hôtel. Il n’y a pas grand monde : quelques résidants de l’hôtel sur la plage et deux ou trois employés. Nous faisons comme si de rien n’était et nous nous installons sur la plage de l’hôtel, sous un des parasols. Personne ne semble nous avoir remarqués ! Michèle qui trouve qu’il y a trop de vagues va même se baigner dans la superbe piscine de l’hôtel.


Après avoir passé quelques heures sur la plage nous partons pour les montagnes de Marbre. Le site se compose de cinq collines karstiques sculptées par les eaux de ruissellement, chacune portant le nom d’un élément premier : Eau, Terre, Feu, Métal et Bois. Ces collines abritent des pagodes et des grottes dans lesquelles sont vénérées des divinités bouddhiques, confucéennes ou taoïstes.

Thuy Son (Eau) est la plus haute et la plus grande des cinq collines. C’est la seule à être régulièrement visitée. 







Malgré un temps couvert, le sommet de la colline de l’Eau offre un joli panorama sur les environs.



Les villages au pied de ces collines sont spécialisés dans le travail du marbre.







Ce soir après avoir dîné, nous allons nous promener sur le quai de la rivière Han. L’éclairage d’un des ponts qui franchit la rivière nous offre un véritable spectacle.