Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain




24 avril 2014

Hanoi et son musée des Beaux-Arts

Mercredi 23 avril :

Notre matinée est consacrée en grande partie à la préparation de notre futur séjour dans l’extrême nord du Vietnam (Sapa et Bac Ha) d’ici environ une semaine. Nous réservons nos hôtels : pas facile à Sapa car presque tout est complet. Concernant le trajet Hanoi - Sapa, même si la plupart des touristes choisissent le train de nuit, nous optons comme les autres fois pour le train de jour : nous avons le temps et nous avons envie de voir les paysages.

En fin de matinée nous allons à la gare pour acheter nos billets de train. En chemin nous rencontrons plusieurs équipes qui essayent de mettre un peu d’ordre dans les réseaux de Hanoi : il y a du boulot !








Ne vous inquiétez pas à la vue des photos qui suivent : elles ne sont pas prises à la sortie d’une boite sado-maso, mais devant la gare de Hanoi. Ces charmants jeunes gens font de la promotion pour une nouvelle boisson : « 247 », une boisson énergisante et pétillante à base de café. Elle s’appelle 247 et on prononce 24 … 7, car avec cette boisson on est au top 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Vous voyez, nous avons bien retenu notre leçon !



La gare de Hanoi est bien organisée : pour acheter ses billets il faut prendre un numéro et se présenter au guichet lorsque son numéro est affiché. Nous avons le numéro 459 et pour l’instant c’est le numéro 407 qui est servi. Il y a dix guichets, mais seulement un fonctionne ! Nous nous rendons vite compte qu’il y a deux catégories de vietnamiens ici : ceux qui attendent leur tour pour se présenter au guichet et ceux qui s’en foutent. Résultat : c’est très vite un grand bordel et par moment il y a près de dix personnes qui se bousculent devant le guichet. Nous attendons 1h30 avant de pouvoir acheter notre billet. Heureusement nous faisons une rencontre dans la salle d’attente : le chat de la dame pipi. Il est installé sur le siège de sa maîtresse quand elle n’est pas à son poste et sur un des sièges de la salle d’attente le reste du temps. Rien ne le dérange, ni le bruit, ni les gens qui passent ou s’assoient à côté de lui. Il est ici comme chez lui !




Nous partons maintenant visiter le musée des Beaux-Arts. En chemin nous voyons la première voiture Renault de notre périple : une « Koleos » de démonstration. A 1 399 000 000 dongs (environ 52 000 euros) nous ne sommes pas près de croiser des « Koleos » au Vietnam !


Le musée des Beaux-Arts présente le patrimoine artistique du pays : sculptures, peintures, dessins, céramiques, textiles, arts populaires, … Soyons clairs : nous avons adoré ce musée. Nous y avons trouvé plein de superbes pièces relativement bien mises en valeur, ce qui est assez rare dans les musées du Vietnam.

Quelques exemples que nous avons particulièrement appréciés :

* tableaux en laque :





* gravures sur laque :




* huiles sur toile :







Nous avons passé plus de deux heures dans le musée. Lorsque nous en sortons nous sommes en fin d’après-midi. Nous rentrons donc à l’hôtel. Même si nous commençons à en avoir besoin, nous ne nous arrêtons pas chez ce sympathique coiffeur de rue.