Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

16 janvier 2014

Notre deuxième journée à Angkor

Jeudi 16 Janvier

Angkor est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco et il fait l’objet d’un vaste programme de sauvegarde. Angkor c’est 200 monuments et près de 600 sites archéologiques, admirables vestiges des différentes capitales de l’empire Khmer qui rayonna entre le IXème et le XVème siècle. Angkor est réputé pour être le plus grand complexe archéologique du monde. Il s’étend sur 400 km2 en partie couvert par la forêt. Le gros problème d’Angkor est que ce site est désormais confronté à une explosion de sa fréquentation touristique, notamment par les Chinois (moins de 2 heures d’avion de Shangaï) qui ne cessent d’affluer par cars entiers. De 40 000 visiteurs par an en 1994, Angkor est passé à plus de 3 millions en 2012. La pollution, la dégradation, le piétinement qui fait trembler les sites déjà fragilisés, les cohortes de marchands ambulants non canalisés, etc… sont devenus hélas une triste réalité. Comment préserver le fragile équilibre entre le partage de ce patrimoine universel avec tous ces touristes et sa sauvegarde dans son intégralité. Que va devenir Angkor si les consciences en faveur d’un tourisme responsable ne s’éveillent pas rapidement ?

Ce matin nous avions rendez-vous avec notre tuk-tuk à 7 heures et nous sommes partis pour la visite de 6 sites (la durée de la visite de chacun de ces sites est comprise entre 1/4h et 1h30). Ce matin il faisait très frais, mais très vite la chaleur est revenue.

Parmi ces sites, le temple de Ta Som est surtout connu pour la tour à visages de son entrée ouest ainsi que pour une porte prisonnière d’un énorme banian.






Partiellement en ruines, le temple de Preah Khan, qui figure parmi les plus grands ensembles d’Angkor, est un dédale de couloirs voûtés, de sculptures raffinées et de pierres couvertes de lichens. La végétation s’est développée dans ce temple, et par endroits, on ne sait pas si ce sont les pierres qui supportent les arbres où les arbres qui empêchent les murs de s’effondrer.










Et pour ceux qui ont faim, nos plats de ce soir : poulet aux noix de cajou et aux oignons et porc aux pousses de bambous (2 plats moyennement épicés accompagnés de riz blanc). Bon appétit !