Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain



20 janvier 2014

Angkor Thom - le Bayon

Lundi 20 Janvier

Retour à Angkor où nous visitons les temples situés à l’intérieur de la cité fortifiée d’Angkor Thom (plus de 10 km2). A son apogée, cette cité aurait compté un million d’habitants. Aujourd’hui toutes les constructions en bois ont disparu et il ne reste plus que les temples (les seules constructions en pierre).

Le plus célèbre des temples d’Angkor Thom est Le Bayon. C’est le temple le plus connu de tout le site d’Angkor après Angkor Vat. Si Angkor Vat (que nous devons visiter demain) est la majesté même, Le Bayon est le mystère incarné, d’où son nom « la montagne magique ». Imaginez une forêt de têtes gigantesques, regardant dans toutes les directions …

Unique parmi les temples d’Angkor, Le Bayon incarne le génie créateur et l’égo hypertrophié du roi légendaire de l’empire kmer, Jayavarman VII. La structure de ce temple forme un ensemble de couloirs voûtés, d’escaliers escarpés et compte des dizaines de tours ornées de visages monumentaux au sourire énigmatique. Ces multiples visages, à la fois sévères et compatissants, veillent depuis tous les angles de l’édifice ; ils symbolisent la puissance, l’autorité et la bienveillance.

Ce temple est le plus beau, le plus impressionnant et le plus énigmatique des temples que nous ayons visités pour l’instant. Comme vous le verrez, nous étions loin d’être seuls, mais avec un peu de patience (nous sommes restés près de 2h30 sur place) nous avons réussi à profiter pleinement de la majesté de ce temple.











Le Bayon est également connu pour ces extraordinaires bas-reliefs qui se déploient sur 1 200 m et comptent plus de 11 000 personnages. Les fresques relatent principalement les exploits de l’armée angkorienne et quelques scènes de la vie quotidiennes des Kmers au XIIe siècle.








De nombreux piliers du Bayon sont décorés de superbes danseuses …