Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

24 janvier 2014

Cours de cuisine à Siem Reap

Vendredi 24 Janvier 

LA POSTE :
Nous savions que si nous voulions envoyer des cartes postales du Cambodge il fallait aller à la poste, faire coller les timbres devant soi et les faire tamponner pour qu’il y ait peut être une chance qu’elles arrivent (à suivre !!). Ce que nous avons fait ce matin à Siem Reap. Toutefois ce qu’il faut savoir c’est que dans cette configuration là il vous en coûte le pourboire obligatoire que se prend le préposé au guichet soit pour une carte postale à envoyer en France : 0,55 euros pour la carte et 0,20 euros dans leur poche. Dans l’autre configuration en achetant vos timbres et en les mettant dans une boîte ou dans les hôtels il y a très peu de chance qu’elles arrivent car les timbres sont décollés et revendus.

NOTRE COURS DE CUISINE au Restaurant « Le Tigre de Papier » à SIEM REAP :
Nous avions réservé pour ce matin 10 heures un cours de cuisine Khmer.
Nous étions 9 personnes : 1 couple d’Australiens, un couple d’Anglais, un couple de Chinois, un Chinois tout seul, nous-mêmes et une chef de cuisine, très sympathique.
Le cours est fait en anglais.

Notre Chef nous fait choisir dans la carte de leur restaurant ce que nous voulons faire :
1 entrée et 1 plat. Nous décidons de faire tous les deux le même. Nous avons opté pour des nems aux crevettes et un curry de poulet aux légumes (carottes, oignons, patate douces, taros). Le dessert sera fait en commun et unique un riz gluant au lait de coco et mangue, et un assortiment de fruits achetés ce matin au marché.

Nous visitons le marché en compagnie de notre Chef qui nous fait découvrir les épices, légumes, fruits, etc… et nous explique dans quels plats nous allons les retrouver, ensuite nous revenons cuisiner nos plats. (environ 2 heures)

Nous avons passé un très agréable moment, dans une joyeuse ambiance. Nous avons ensuite déjeuné tous ensemble et mangé nos plats très bons et très copieux, le dessert (délicieux) et les fruits. C’est une bonne expérience que nous recommencerons avec plaisir.

Pour vous faire goûter un curry khmer cela va être difficile car il y a beaucoup d’ingrédients dans la sauce et certains que nous n’avons pas en France, on pourra toutefois essayer les nems !