Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain




22 juin 2014

Las Vegas


Samedi 21 juin :

Las Vegas est une ville bâtie en plein milieu du désert, symbole de tous les excès, de la démesure et des folies de l’humanité. Malgré cela cette ville reste attachante à nos yeux et nous apprécions beaucoup d’y faire une halte à condition de ne pas y rester trop longtemps. Las Vegas, où l’on vit aussi bien la nuit que le jour, est éreintante pour les voyageurs. Chaleur torride, peu de sommeil et les kilomètres de balade sur le Strip ont souvent raison du plus solide des randonneurs.a

Ce matin, décalage horaire oblige, nous sommes réveillés à 3 heures ! Cela nous permet d’envisager ce que nous pourrions faire dans les jours à venir. Vers sept heures nous descendons prendre notre petit-déjeuner puis nous partons nous balader sur le Strip (l’avenue légendaire de Las Vegas où sont situés tous les principaux hôtels casinos).

En ce tout début de matinée nous ne croisons pratiquement personne. Las Vegas est une ville où on vit la nuit et la plupart des établissements du Strip ne ferment jamais. Avant 10 ou 11 heures la ville semble désertée.

Le Strip a bien changé depuis notre dernier passage à Las Vegas (décembre 2010). De nouveaux casinos et d’énormes bâtiments à l’architecture moderne sont sortis de terre. D’immenses zones sont encore en travaux. Si on le compare la célèbre avenue de Las Vegas à ce que nous avons vu lors de notre premier voyage aux Etats-Unis (en 2000), le Strip est presque méconnaissable. Les hôtels casinos qui étaient déjà construits à cette époque ont vieilli et beaucoup ne font plus le poids face à la démesure des constructions récentes.








Le dernier né des hôtels casinos géants, l’Aria, un gigantesque complexe qui comprend plus de 4 000 chambres, une multitude de boutiques, 16 restaurants, 10 boites de nuit, un casino de 14 000 m2, nous a tapé dans l’œil. Son architecture résolument moderne qui contraste fortement avec les autres casinos du Strip est impressionnante. L’hôtel est si grand qu’un train privé permet de se rendre d’une extrémité à une autre. Avec un coût de 11 milliards de dollars, ce serait le plus grand projet de construction financé par des fonds privés de toute l’histoire des Etats-Unis. Plus de 12 000 employés y travaillent !








Même si face à ce monstre les autres casinos du Strip ont pris un coup de vieux, ils n’en continuent pas moins d’agrémenter notre promenade.








Il fait une chaleur d’enfer. Plus de 40°C à l’ombre, mais en ce milieu de journée, il n’y a pas d’ombre sur le Strip. Il est donc temps de se réfugier à l’intérieur des casinos.

Le Wynn qui présente la sculpture « Popeye » du célébrissime américain Jeff Koons estimée entre 25 et 30 millions de dollars (plusieurs vigiles musclés sont sur les côtés prêts à intervenir en cas de besoin).



Le Venetian qui comme son nom l’indique s’est inspiré de l’architecture vénitienne et à l’intérieur duquel on peut même faire un tour en gondole.



Le Caesars Palace qui puise son inspiration dans la Rome antique.


Nous tentons notre chance à plusieurs reprises et au final, pour une fois, la chance est avec nous : nous gagnons plus de 3 fois nos mises !


Quelques boutiques sont également à notre programme. M&Ms qui s’est offert un délire sur 4 étages …





… et Coca Cola où nous goutons à 16 boissons commercialisées par le groupe dans divers pays du globe (certaines sont excellentes, d’autres sont pour le moins étonnantes).




A suivre …