Cambodge - Laos - Vietnam - Ouest Américain

4 septembre 2014

Anza Borrego State Park (jour 3) et San Diego (centre historique)

Mercredi 3 septembre :

Avant de quitter le désert d'Anza Borrego nous décidons de faire une dernière balade. Bien que nous partions de bonne heure, comme la zone où nous allons est à plus d'une heure de route de notre hôtel, lorsque nous arrivons il fait déjà chaud. De toute façon nous avons prévu une randonnée pas trop longue. Impossible de faire de longues marches avec la chaleur qui règne ici en été.

Notre balade de ce matin doit nous conduire à trois oasis. Nous suivons le Mountain Palm Springs canyon et très vite nous rencontrons quelques palmiers isolés.

perdus au milieu de nulle part …



Le premier oasis que nous rencontrons est composé d'une cinquantaine de palmier, qui comme le nom de l'oasis l'indique (Pygmy grove), sont de petite taille (environ la moitié de la taille normale).





Le deuxième oasis de notre balade, Southwest grove, est le plus important. Il possède une bonne centaine de palmiers.










Nous restons un bon moment à l'ombre de ces palmiers avant de faire demi-tour et de nous rendre jusqu’au troisième et dernier oasis de notre balade, North grove. Cet oasis est situé dans une partie étroite du canyon et ne comprend que vingt à trente palmiers.




Cette fois nous quittons définitivement le désert d'Anza Borrego, direction San Diego, la deuxième plus grande ville de Californie après Los Angeles avec 1,5 millions d'habitants.

L'autoroute qui nous y conduit est proche de la frontière mexicaine (entre quelques kilomètres et quelques dizaines de kilomètres) et les voitures « Border Control » (contrôle des frontières) se font très présentes. Il y a aussi de nombreuses caméras qui filment toutes les voitures qui passent. A un endroit l'autoroute est même coupée pour inspection.


Les grands moyens sont mis en œuvre pour tenter de juguler l'immigration clandestine des Mexicains.

En milieu d’après-midi nous arrivons à San Diego. Même si la ville est immense, il est assez facile de s’y repérer. Il faut dire que les villes américaines sont moins denses que les villes françaises et que la signalisation des rues est beaucoup plus présente et rationnelle que chez nous. A chaque intersection les noms des rues sont clairement indiqués. Bref il est beaucoup plus facile de s’y retrouver.

Après être passés à notre hôtel, nous allons nous promener dans le cœur historique de San Diego. Autour d’une grande place on trouve quelques bâtiments restaurés et d’autres reconstruits dans le même style qui plongent les visiteurs dans le San Diego Mexicain et le San Diego du début de la période Américaine (San Diego devint Américaine en 1850). Même si ce quartier est très touristique et est surtout composé de boutiques de souvenirs et de restaurants, il est très agréable de s’y promener.










Et en prime, une superbe diligence d’époque de la célèbre « Wells Fargo » datant de 1868 ! Cette diligence pouvait transporter 18 personnes : 9 à l’intérieur et 9 à l’extérieur y compris le conducteur et le tireur.


Interdit aux voitures, ce quartier est l’endroit idéal pour passer une fin de journée au calme. Bien évidemment, inutile de vouloir manger autre chose que Mexicain ! Pour nous ce sera fajitas. Excellentes !

distance randonnée(s) de la journée = 9,5 km   /   distance randonnées cumulée = 501 km